[20 juillet-30 septembre 2018] Exposition « Manger à l’oeil » au Mucem

Le 15 novembre 2010, l’Unesco classait le repas gastronomique des français au patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Par gastronomique, l’Unesco ne signifiait pas bonne ou haute cuisine mais la mise en discours de règles du manger et du boire qui structurent encore aujourd’hui le repas des français.

Le propos de cette exposition est de montrer comment la photo peut rendre compte de l’évolution de ce patrimoine. Des autochromes de la Première Guerre mondiale aux dizaines de millions d’images de #pornfood ; de la collection d’albums d’une seule et même famille sur plus de 40 ans à l’épopée des fiches cuisines du magazine Elle, « Manger à l’oeil » retrace l’histoire singulière du rapport des français avec leur repas.

Ce siècle de représentation de nos repas est parcouru par le regard de grands noms de la photographie dont les images deviennent avec le temps des documents iconiques. Ces images sont confrontées à celles d’une collecte de photos d’amateurs, à des images publicitaires, de presse et à des extraits d’émissions télévisées devenues cultes.

A cette archéologie de nos modes de consommation, de nos résistances, de nos engagements, tant vis à vis de l’image que de notre nourriture, correspond la chronologie de l’évolution des modes de diffusion et de partage de la photographie.

 


Commissariat : Floriane Doury (chargée d’événementiel au Mucem et commissaire d’exposition), Nicolas Havette (commissaire d’exposition et artiste), Pierre Hivernat (co-fondateur et directeur de Alimentation Générale,  la plateforme des cultures du goût), Elisabeth Martin, (co-fondatrice et directrice de Alimentation Générale, la plateforme des cultures du goût)

 

Pour aller plus loi, le dossier de presse est disponible en cliquant ici.

Laisser un commentaire