A lire : « Mythologies gourmandes », de Rémy Lucas

Mythologies gourmandes, Rémy Lucas
aux éditions puf, collection Le manger vrai dirigée par Marc de Champérard, mars 2012

« Epais et noir. Le civet de sanglier a la couleur sombre des forêts denses et obscures de contes de fées, où vivent d’inquiétantes créatures. C’est un plat de fond des bois, de terre humide et de taillis, une marmite mystérieuse aux lourds effluves. A l’opposé de la blanquette, blanche, douce, rassurante, domestiquée, lactée, maternelle… Voilà le fumet aromatique et sauvage d’un gibier dompté in fine dans la casserole, à force coups de litre de vin, d’épices lourdes et de cuisson interminable. Le goût est fort, riche, envoûtant comme un sortilège gourmand. » p.47

Les Mythologies gourmandes de Rémy Lucas nous invitent à explorer les saveurs et le sens des plats familiers, le civet de sanglier est-il à déguster ou matière à rêver ? Et qu’en est-il de la banane flambée ?

« La banane flambée a le goût des légendes, la puissante brutalité des combats maritimes et des passions torrides, le charme des continents perdus… Une épopée culinaire, un parfum d’aventure. » p.30

Amateur de bonne chère comme ceux de contes gourmands ce livre saura vous charmer. L’œuf mayo, la sole meunière, la côte de bœuf, les moules marinières, la mousse au chocolat….autant de recettes régulièrement cuisinées et partagées qui sont ici assorties d’anecdotes personnelles et culturelles, leur offrant la dimension fabuleuse d’un conte.
Approche sémiologique de quelques mets classiques et essai de psychologie culinaire, ce petit livre simple et amusant se déguste plat par plat, avec bonheur.

Une réflexion sur “A lire : « Mythologies gourmandes », de Rémy Lucas

  1. moins complet que l’histoire naturelle et morale de la nourriture de Maguelone Toussaint Samat, amusant au même titre que les ouvrages d’Herbé Thys.

Laisser un commentaire